L'insuffisance rénale en France

SOURCES :

Rapport annuel 2015 du Réseau REIN

HAS (Haute Autorité de Santé)

Association Renaloo

 

Le programme ETAPES

Le programme ETAPES est une expérimentation nationale mise en place par le Ministère de la santé, qui vise à promouvoir la télémédecine, et notamment la télésurveillance de pathologies chroniques. L'objectif est d'évaluer les bénéfices médico-économiques dans le suivi des cinq maladies chroniques suivantes :

  • L'insuffisance cardiaque chronique

  • L'insuffisance respiratoire

  • L'insuffisance rénale chronique

  • Le diabète

  • L'arythmie

Cette expérimentation prévoit l'intervention de trois acteurs : le fournisseur de solution technique, le professionnel de santé en charge de la télésurveillance médicale et une personne en charge de l'accompagnement thérapeutique. Une rémunération forfaitaire semestrielle est prévue pour chacun de ces intervenants.

Le programme ETAPES prévoit également une prise en charge à 100% des frais liés à la télésurveillance par l'Assurance Maladie.

Dans le cadre du suivi de l'insuffisance rénale chronique, la télésurveillance des patients dialysés et des greffés rénaux est différenciée.

Newcard va prochainement proposer un service de télésurveillance des patients ayant subi une greffe rénale

Les patients équipés de notre dispositif de télésurveillance doivent répondre au critère d’éligibilité suivant :

Patients transplantés rénaux ayant été greffés il y a plus de 6 mois

Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger le cahier des charges établi par le Ministère de la santé

Le service

Service disponible prochainement

  • " 1 Minute pour mes Reins " est un service de télésurveillance des patients greffés rénaux

  • L’objectif du programme est de simplifier et d’améliorer le suivi des patients transplantés rénaux en permettant au néphrologue de repérer plus précocement des variations significatives cliniques ou biologiques de son patient (insuffisance rénale aiguë, crise de rejet, surdosage en immunosuppresseurs…)

  • Il permet également aux professionnels de santé de télécharger une synthèse des données de leurs patients, de façon à simplifier la rédaction des rapports médicaux, notamment ceux à destination du centre de transplantation.

  • Toutes les données que nous récoltons dans le cadre de la télésurveillance sont hébergées sur un serveur sécurisé agréé HDS (Hébergeur de Données de Santé) par le Ministère de la santé. 

La télésurveillance n'est pas un système d'urgence. En cas de problème d'ordre médical, Les patients doivent contacter un professionnel de santé ou le SAMU.

Le néphrologue prescrit la télésurveillance à ses patients pour une durée de 6 mois.

Chaque semaine, le patient prend ses données de poids, tension artérielle et fréquence cardiaque.

Il fournit aussi ses données biologiques obtenues à chaque analyse.

Une synthèse des données du patient est téléchargeable sur la plateforme. Cette extraction des données permet de faciliter la rédaction du rapport à destination du centre de transplantation. 

La télésurveillance comprend également la mise en place de 3 séances d'accompagnement thérapeutique. L'objectif est d'aider le patient à mieux appréhender sa pathologie et à mieux détecter les signes d'alerte. 

Le patient reçoit gratuitement un kit composé d'une balance et d'un tensiomètre connectés à une tablette. Il est formé à l'utilisation du matériel. 

Les professionnels de santé accèdent à tout moment aux données de leurs patients en se connectant sur la plateforme.

Un algorithme analyse les données. En cas d'une dérive des données, le néphrologue est averti. Il décide de la suite des soins.

 
linkedIn logo sans fond.png